Sciences de la Vie et de la Terre

Sommaire

{{{L’exercice 1 de l‘épreuve écrite}}} Cet exercice permet d’évaluer si l’élève est compétent à {{mobiliser ses connaissances}} (appartenant à une ou de plusieurs parties du programme de la même thématique ou de thématiques différentes) sur la question posée, {{en intégrant des arguments pour justifier les connaissances}} avancées. L’énoncé de l’exercice peut comprendre un ou plusieurs documents. La consigne précise à l’élève s’il propose des arguments de son choix et/ou s’ils sont à prélever obligatoirement dans les documents. {{Au cours de leur formation, il est très important de construire avec les élèves ce qu’est un argument scientifique}}. {Un argument est une preuve justifiant une affirmation. La preuve au sens scientifique est un élément objectif lié au réel. Il existe différents types de preuves scientifiques : des exemples, des faits issus de l’observation, des descriptions d’expériences suivies de leurs résultats, des résultats de modélisation, de calculs…} {{Un exemple d’exercice 1 et sa correction, analysés pour comprendre les attendus}} ([sujet spécimen->https://eduscol.education.fr/1987/sujets-zero-et-specimens-pour-le-baccalaureat-2021]). Dans ce type d’exercice, l’élève est évalué par rapport à 4 critères de référence (Cf. colonne de gauche du tableau ci-dessous). La colonne droite du tableau présente quant à elle les indicateurs de correction pour le sujet présenté ci-dessus. {{Une grille à curseur permet l’évaluation sommative de l’exercice 1}}. Cependant, cette grille a été construite pour une évaluation certificative. {{Si elle est utilisée au cours des apprentissages, il est nécessaire de l’adapter à ses élèves}} tout en prenant en compte le temps long d’apprentissage pour s’approprier les notions, dans l’objectif de viser une évaluation positive et formatrice. {{Ainsi dans ce type d’exercice, on note l’importance des grandes idées et l’articulation entre les connaissances et les arguments.}} {{Quelques préconisations - conseils pour préparer au mieux les élèves à l’exercice 1 :}} -* {{Identifier}} dans le programme les grandes idées ; -* Définir avec les élèves {{la notion d’argument scientifique}} et leur faire identifier les différents types d’arguments -* Pendant les activités{{ formaliser la démarche ou le raisonnement }} pour mettre en évidence la relation entre les grandes idées et les arguments ; -* Travailler la rédaction d’un texte scientifique intégrant des connecteurs logiques ; -* À la fin d’une partie ou d’un chapitre, {{faire construire}} aux élèves une carte mentale identifiant les grandes idées et les arguments associés. Cette carte pourra servir de fiche de révision. {{{L’exercice 2 de l‘épreuve écrite}}} L’objectif de l’exercice 2 est d’évaluer si l’élève est compétent pour {{mettre en relation des informations prélevées dans des documents avec ses connaissances dans l’objectif de répondre à un problème scientifique}}. {{Lors de la formation de l’élève, il convient ainsi de travailler les compétences suivantes : -* {Saisir et trier les informations utiles dans des documents et dans ses connaissances pour répondre à un problème, -* Mettre en relation les informations et ses connaissances dans l’objectif de répondre à un problème, -* Communiquer sa démarche de résolution pour répondre à un problème et en utilisant un langage rigoureux}.}} Ce qui a évolué dans l’exercice 2 du Bac 2021 : -* Le nombre de documents peut être plus important (entre 3 et 5) ; -* Certains documents sont moins didactisés ; -* L’évaluation s’effectue par 3 curseurs différents mettant ainsi en évidence les différentes compétences évaluées. Les trois curseurs sont indépendants. [Des exemples d’énoncés sont disponibles en cliquant sur ce lien associé à cet article->https://eduscol.education.fr/1987/sujets-zero-et-specimens-pour-le-baccalaureat-2021]. {{Exemple d’exercice 2, et sa correction analysée pour comprendre les attendus.}} {{Quelques préconisations - conseils pour préparer au mieux les élèves à l’exercice 2 : }} -* Travailler la saisie et le tri des informations pertinentes dans différents types de documents, notamment des documents moins didactisés (issus de travaux de recherches scientifiques par exemple) ; -* Travailler la mise en relation des informations au cours des apprentissages en travaillant par exemple l’élaboration d’un schéma fonctionnel ; -* Travailler la rédaction d’un texte scientifique intégrant des connecteurs logiques ; -* Donner des exemples d’exercice 2 aux élèves au cours de leur formation, et leur demander d’identifier dans leur cours, les notions indispensables à mobiliser. Cet article est téléchargeable dans sa totalité :

Comprendre les attendus des épreuves écrites de Terminale

Cet article propose d’identifier les compétences évaluées lors des épreuves écrites terminales du mois de Mars, de mettre en évidence les pistes de travail à engager au cours de la formation des élèves, tout en identifiant les nouvelles particularités de cette évaluation certificative. Pour plus de facilités, les propos seront illustrés par l’étude d’exemples d’énoncés.

 L’exercice 1 de l‘épreuve écrite

Cet exercice permet d’évaluer si l’élève est compétent à mobiliser ses connaissances (appartenant à une ou de plusieurs parties du programme de la même thématique ou de thématiques différentes) sur la question posée, en intégrant des arguments pour justifier les connaissances avancées.

L’énoncé de l’exercice peut comprendre un ou plusieurs documents. La consigne précise à l’élève s’il propose des arguments de son choix et/ou s’ils sont à prélever obligatoirement dans les documents.

Au cours de leur formation, il est très important de construire avec les élèves ce qu’est un argument scientifique. Un argument est une preuve justifiant une affirmation. La preuve au sens scientifique est un élément objectif lié au réel. Il existe différents types de preuves scientifiques : des exemples, des faits issus de l’observation, des descriptions d’expériences suivies de leurs résultats, des résultats de modélisation, de calculs…

Un exemple d’exercice 1 et sa correction, analysés pour comprendre les attendus (sujet spécimen).

format PDF - 582.1 ko

Dans ce type d’exercice, l’élève est évalué par rapport à 4 critères de référence (Cf. colonne de gauche du tableau ci-dessous). La colonne droite du tableau présente quant à elle les indicateurs de correction pour le sujet présenté ci-dessus.

format PDF - 686 ko

Une grille à curseur permet l’évaluation sommative de l’exercice 1. Cependant, cette grille a été construite pour une évaluation certificative. Si elle est utilisée au cours des apprentissages, il est nécessaire de l’adapter à ses élèves tout en prenant en compte le temps long d’apprentissage pour s’approprier les notions, dans l’objectif de viser une évaluation positive et formatrice.

format PDF - 94.6 ko

Ainsi dans ce type d’exercice, on note l’importance des grandes idées et l’articulation entre les connaissances et les arguments.

Quelques préconisations - conseils pour préparer au mieux les élèves à l’exercice 1 :

  • Identifier dans le programme les grandes idées ;
  • Définir avec les élèves la notion d’argument scientifique et leur faire identifier les différents types d’arguments
  • Pendant les activités formaliser la démarche ou le raisonnement pour mettre en évidence la relation entre les grandes idées et les arguments ;
  • Travailler la rédaction d’un texte scientifique intégrant des connecteurs logiques ;
  • À la fin d’une partie ou d’un chapitre, faire construire aux élèves une carte mentale identifiant les grandes idées et les arguments associés. Cette carte pourra servir de fiche de révision.

 L’exercice 2 de l‘épreuve écrite

L’objectif de l’exercice 2 est d’évaluer si l’élève est compétent pour mettre en relation des informations prélevées dans des documents avec ses connaissances dans l’objectif de répondre à un problème scientifique.

Lors de la formation de l’élève, il convient ainsi de travailler les compétences suivantes :

  • Saisir et trier les informations utiles dans des documents et dans ses connaissances pour répondre à un problème,
  • Mettre en relation les informations et ses connaissances dans l’objectif de répondre à un problème,
  • Communiquer sa démarche de résolution pour répondre à un problème et en utilisant un langage rigoureux.

Ce qui a évolué dans l’exercice 2 du Bac 2021 :

  • Le nombre de documents peut être plus important (entre 3 et 5) ;
  • Certains documents sont moins didactisés ;
  • L’évaluation s’effectue par 3 curseurs différents mettant ainsi en évidence les différentes compétences évaluées. Les trois curseurs sont indépendants.

Des exemples d’énoncés sont disponibles en cliquant sur ce lien associé à cet article.

Exemple d’exercice 2, et sa correction analysée pour comprendre les attendus.

format PDF - 714.8 ko

Quelques préconisations - conseils pour préparer au mieux les élèves à l’exercice 2 :

  • Travailler la saisie et le tri des informations pertinentes dans différents types de documents, notamment des documents moins didactisés (issus de travaux de recherches scientifiques par exemple) ;
  • Travailler la mise en relation des informations au cours des apprentissages en travaillant par exemple l’élaboration d’un schéma fonctionnel ;
  • Travailler la rédaction d’un texte scientifique intégrant des connecteurs logiques ;
  • Donner des exemples d’exercice 2 aux élèves au cours de leur formation, et leur demander d’identifier dans leur cours, les notions indispensables à mobiliser.

Cet article est téléchargeable dans sa totalité :

format PDF - 930.5 ko

Portfolio

Tableau n°3 : Une grille à curseur permet l’évaluation sommative de l’exercice 1
Mise à jour : 11 décembre 2020