Sciences de la Vie et de la Terre

Sommaire

Circuit Saint Gobain

Mise à jour : 23 septembre 2016

Cette sortie à Saint Gobain permet de découvrir un paysage forestier qui borde divers villages, et qui présente une ancienne carrière de calcaire.

  Localisation du circuit :

Photographie (G. Carlier) 3 : Le premier arrêt en forêt {JPEG}
Photographie (G. Carlier) 3 : Le premier arrêt en forêt

Le circuit est adapté au niveau 5ème et permet successivement l’étude des composantes biologiques et géologiques du site : forêt, impacts de l’érosion et des activités humaines des villages environnants, carrière et roches calcaires, fossiles etc.

Photographie (G. Carlier) 6 : La carrière de Sébourgand {PNG}
Photographie (G. Carlier) 6 : La carrière de Sébourgand

Cette sortie permet de couvrir quasiment l’ensemble de la partie " Géologie externe : évolution des paysages ".

L’intérêt principal de cette sortie est de ne nécessiter aucun trajet intermédiaire en bus. Cependant, un maximum de 2 classes est conseillé pour pouvoir évoluer sereinement sur le site.

Prévoir impérativement par élève un sac plastique avec des chaussures de rechange qui restera en soute : l’endroit est particulièrement boueux. En cas de pluie importante, reporter la sortie est une décision sage pour éviter les glissades.

A partir de l’entrée du village, penser à faire observer les maisons bordant la route : les plus anciennes sont en calcaire grossier, la plupart a été reconstruite en briques.

Le car peut se garer sans problème au pied du chemin, sur le parking du bout de la rue de la Chesnoye. Si 2 cars : l’un peut rester au premier parking, à l’entrée de la rue Chesnoye (voir topographie : autre parking à l’intersection rue de la Chesnoye / rue Charles Fontaine).

Le parcours (qui fait une sorte de boucle) est le suivant : suivre le chemin d’accès pendant environ 50 m et prendre la première à droite (arrêt 1). Poursuivre tout droit (arrêt 2 : ruisseau), puis traverser le petit pont (attention : passage un par un). Suivre le chemin pendant une centaine de mètres pour atteindre la carrière (arrêt 3). Retour par le même chemin mais prendre ensuite à droite (ne pas repasser par le petit pont). On récupère alors le chemin intial (arrêt 4).

Croquis simplifié du parcours (à titre purement indicatif : il n’est pas à l’échelle) :

JPEG

 Itinéraire et topographie :

JPEG

Source : Google Earth : Latitude : 49.591714 - Longitude : 3.374331


  La visite virtuelle

Point de départ du circuit :

Photographie (G. Carlier) 1 : Le chemin d'accès {PNG}
Photographie (G. Carlier) 1 : Le chemin d’accès

Après quelques rappels sur les composantes du sol, du sous-sol et les deux types de matière étudiés en 6ème : observation du transport de matière au sol et début de mise en place du vocabulaire de géologie.

Photographie (G. Carlier) 2 : Le fossé au bord du chemin {JPEG}
Photographie (G. Carlier) 2 : Le fossé au bord du chemin

Des problèmes se posent… Comment expliquer la présence des roches ? et leur transport ?
Suivons le ravinement du chemin pour voir ce que devient la matière transportée…

Premier arrêt :

Photographie (G. Carlier) 3 : Le premier arrêt en forêt {JPEG}
Photographie (G. Carlier) 3 : Le premier arrêt en forêt

Le chemin nous mène à un coin de forêt où l’impact de l’activité humaine est omniprésent : en plus des déchets, cet endroit s’est transformé en terrain de cross !

Photographie (G. Carlier) 4 : Un des affleurements visibles {JPEG}
Photographie (G. Carlier) 4 : Un des affleurements visibles

Un petit affleurement permet d’achever les rappels des couches du sol/sous-sol et de continuer à préciser ce qu’est l’érosion.

Deuxième arrêt :

Photographie (G. Carlier) 5 : Le ruisseau (vu du petit pont) {PNG}
Photographie (G. Carlier) 5 : Le ruisseau (vu du petit pont)

Le ravinement nous amène jusqu’à un petit ruisseau encaissé, aux parois en « V » qui se prêtent particulièrement bien à un croquis.

Les effets de l’érosion se précisent de plus en plus.

Mais où va donc ce ruisseau ?.... La réponse ne se fera pas aujourd’hui, mais par exemple l’étude d’images satellites en classe mettront en évidence le parcours de particules et leur dépôt jusqu’à la Manche.

Troisième arrêt :

Photographie (G. Carlier) 6 : La carrière de Sébourgand {PNG}
Photographie (G. Carlier) 6 : La carrière de Sébourgand

Grâce à des tests simples réalisés sur place et à une clé de détermination (dont le fonctionnement est connu depuis la 6ème), les élèves arrivent à la conclusion que Sébourgand est un affleurement de calcaire grossier.

C’est le moment de compléter un croquis d’une carrière, de découvrir des documents d’archives sur Sébourgand et son exploitation jusqu’au siècle dernier, de faire un lien entre ces roches et… celles utilisées pour construire les maisons des villages traversés en bus.

Les notions de responsabilité vis à vis de l’utilisation des ressources du sous-sol et de l’impact de cette exploitation sur l’environnement et les riverains découlent naturellement des observations des élèves.

L’occasion de faire un point d’éducation à la responsabilité et à la citoyenneté est à saisir : chacun réfléchit aux dangers de cet affleurement (que les amateurs de BMX ont malheureusement l’habitude de fréquenter sans précaution), aux risques liés à l’érosion et aux moyens de sécuriser le site : car nous resterons, pour notre part, devant sans entrer.

Quatrième arrêt :

Photographie (G. Carlier) 7 : Retour sur le chemin initial {PNG}
Photographie (G. Carlier) 7 : Retour sur le chemin initial

Retour par le chemin d’accès… mais voilà que le sens de l’observation de nos élèves est maintenant bien éveillé après déjà 2h30 d’étude sur le terrain !

Ils remarqueront alors des fossiles sous leurs pieds et à l’aide d’une autre clé de détermination (qui vient compléter celle des êtres vivants actuels utilisée en 6ème), découvriront le nom de « nummulites » et leur milieu de vie...

Comment expliquer la présence de ces fossiles d’êtres vivants marins en forêt de Saint Gobain ?

Il s’agit de profiter de l’appétit naturel des élèves pour la fossilisation pour insister sur l’importance de ce phénomène rare, et de la nécessité de ne pas dépouiller un site géologique.


  Exploitation :

Cette sortie permet de rappeler beaucoup de notions vues en 6ème et de découvrir les points essentiels sur la "géologie externe : évolution des paysages"(voir sortie à Cannectancourt d’Angélique Bodin).

Pistes d’exploitations pédagogiques possibles (voir visite) : Chemin d’accès : rappels de 6ème et premières observations des éléments du paysage et de leur transport. Arrêt 1 : impacts actuels de l’Homme sur le paysage. Arrêt 2 : érosion / croquis. Arrêt 3 : tests sur roches et clé de détermination / définitions & notions liées à l’extraction de matériaux / croquis / impacts passés et actuels de l’Homme sur le paysage. Arrêt 4 : clé de détermination pour identifier des fossiles.


  Géologie :

JPEG

Extrait de la carte Géologique de Picardie (BRGM).

Portfolio

Visuel de la saisine de l'administration par voie éléctronique
Visuel du bouquet de services académiques

Contacts et services